Bandeau
La toile de l’un
Slogan du site
Descriptif du site
La Toile de l’Un se met en mode été. Pilotage automatique, feuilletages multiples et découvertes, surprises pour une moisson de rentrée…
En attendant, voici de quoi vous accompagner les jours d’orage ou de grand soleil. Prenez soin de vous, et de la planète…

Quelques anthologies thématiques nourries des contributions amicales des poètes…
Et dans l’onglet qui suit, "le livre du mois", chaque début (le premier à 8 heures pile) et milieu de mois (le 15 à 8 heures tapantes)…



Villages




Dans la haie


Au cirque


Lettera amorosa



Cherchez la petite bête…

Sentiments



Silence

Maisons de rêve et de souvenirs

 


J’aime les gens. Ils sont dégoûtants et magnifiques. J’aime surtout le spectacle qu’ils m’offrent, parfois je me surprends à croire en l’observant que je n’en fais plus partie, spectateur avide, la lumière s’éteint et le film commence.
 


Collection de sombreros ?
Thomas Vinau
Illustrations de Vincent Rougier
Éditions Vincent Rougier, 2017
ISBN 979-10-93019-21-5
18 €

« Chacun d’entre nous est une histoire, aussi tragique que grotesque. Chacun d’entre nous est une aventure merdeuse, minuscule et sublime » prévient l’éditeur. L’humain est au cœur d’une suite de textes courts avec ses maladresses, ses ratés, ses bassesses, ses malentendus. Cette suite de saynettes ne constituerait-elle pas une collection de sombres héros ? On pense aux bandes dessinées de Reiser. Comme le talentueux illustrateur de la revue satirique bête et méchante, Vinau empoigne sans concession le quotidien à l’aide de mots simples et percutants qui agissent comme des coups de poing.

On sourit à la lecture de ces scènes de la vie ordinaire. L’humour du poète ne tombe jamais dans le cynisme ni la moquerie. C’est un humour salvateur qui permet d’échapper à la grisaille du quotidien, à la lassitude, à la banalité, au désespoir et à l’ennui.

Michel Foucault

Une image : vitrine
Article mis en ligne le 1er mars 2019
par Alain BOUDET par

Où donc est la beauté ? Dans les tenues vestimentaires ? Dans le silence des visages ? Dans les reflets ? Dans la lumière ?

Où ?


vitrine