Bandeau
La toile de l’un
Slogan du site
Descriptif du site

Pour que la poésie vous accompagne…

Un poème à lire et à entendre.


Dehors


Les rues vacantes

Les cœurs parfois
autant que les rues

Sans ombre où s’avancer
dans le désarroi de qui cherche
une bouée où s’amarrer
une ancre où garder l’équilibre

Le jour en peine de repères
est un lieu où se perdre…

 

Dedans


Nous habitons un silence fécond
où l’ennui n’est qu’un mot
suspendu

Nous savons regarder
ce qui vient peupler la fenêtre
et nous faisons provision du bleu
dans le gris des nuages
qui délivrent pour nous
quelques copeaux de ciel…


Alain Boudet (inédit)
En écho à l’image proposée dans l’onglet "à découvrir"
 

Dehors Dedans


 

 



Les enfants nés des arbres
ont le silence pour berceau
 

Leur mère les lave
dans des bacs à savon
sans savoir
qu’ils laissent au fond
une terre de racines
où pousseront d’autres arbres.


Nés arbres
Marilyse Leroux
Gravures sur bois de Thierry Tuffigo
éditions L’Ail des Ours N°1, collection Grand Ours, 2020
ISBN 978-2-491457-00-6
6,00 €

La nature a toujours été très présente dans la poésie de Marilyse Leroux. Là encore. Avec une approche sensible de cet autre nous-même : l’arbre.
La rencontre et l’aventure commencent tout près. Au bout du jardin où se tient le chêne voisin avec lequel elle échange. Et c’est ainsi que se déroule la farandole des arbres reconnus comme amis, mentors, lieux de la mémoire et de l’enfance. Nous sommes, avec Marilyse, compagnons du cerisier et du saule, fils et filles du tilleul. L’arbre se fait tremplin du songe et du réel revisité. On écoute avec lui « le silence / que fait chaque feuille / en tombant ». Un cheminement calme sur un chemin de sagesse à partager.

Alain Boudet

 

Pour vivre en poésie finement, de préférence à…
Article mis en ligne le 20 mars 2020
par Alain BOUDET par

Nous voici embarqués dans une aventure inconnue. Nous espérons le grand jour tout au bout, mais le tunnel du confinement nous circonscrit…

La poésie peut quelque chose pour dessiner un horizon. Pour bâtir un présent de vivant aussi. La poésie comme action plutôt que distr-action.

Que faire ? De nombreuses propositions fleurissent. Ici et ailleurs. La Toile de l’Un vous propose un glanage non exhaustif et des activités. Prenons notre temps…

Écouter

Pour qui veut entendre des poèmes, Bruno Doucey propose trois rendez-vous quotidiens : deux poèmes à lire soi-même, et un à entendre, lu par lui-même. C’est sur le site des éditions Bruno Doucey. Et vous pouvez retrouver les rendez-vous précédents en remontant jusquau 18 mars.

Vous pouvez aussi, sur La Toile de l’Un, entendre des poètes lire eux-mêmes un de leurs textes. C’est dans la rubrique "des ressources > Voix de poètes". Autrement dit, ici.

Au Salon des livres de poésie et de ceux qui les font (La Suze-sur-Sarthe), les poètes invités donnent de la voix en offrant la lecture d’un poème au public. Nous les avons enregistrés. Un premier :

Jean-Claude Touzeil

Et en page d’accueil, tous les deux ou trois jours, lisez et/ou écoutez un poème que j’ai choisi pour vous. À écouter. À entendre et à réentendre à loisir. C’est ici.

Écrire

Premier atelier

Un petit atelier d’écriture (très encadré) pour s’échauffer, lié au Printemps des Poètes 2020 et à son thème : Courage !

D’abord : Préparer une liste 1 de verbes à l’infinitif (20 à 30) : tressaillir, écouter, froisser, éteindre, etc.

ET : Préparer une liste 2 de noms en lien avec nature/printemps (20 à 30) : bourgeon, renouveau, soleil, plume, ciel, feuille, etc.

En utilisant cette structure, produire des phrases, trier, choisir, éliminer et en garder quelques-unes qui vous plaisent.

Première proposition :

Je voudrais, dit (nom de la liste 2) le courage de (verbe de la liste 1).

Seconde proposition :

Je voudrais, dit (nom de la liste 2) le courage du (nom de la liste 2).

Et voilà…

Une autre proposition dans quelques jours.

Second atelier

À partir d’une photo, cette fois. Elle a été prise par Françoise Bonnel. Merci à elle de me l’avoir confiée. Si l’image vous parle, si elle vous fait écrire, vous pouvez envoyer votre texte à cette adresse : latoiledelun(arobase)gmail.com

Les enseignants trouveront sur le site de la Semaine de la Poésie de Clermont-Ferrand une banque d’outils permettant d’élargir et de conformet le spratiques de la poésie à l’école… Mais TOUT le monde peut y faire des découvertes…