Bandeau
La toile de l’un
Slogan du site
Descriptif du site
Tous les bouquets deviennent rouges
Article mis en ligne le 1er mars 2020
dernière modification le 15 mars 2020

par Robert Froger


Nous avons mis en terre
Une semence d’arbre.

Sous les gouttes de pluie
A germé
Un noyau de tendresse.

Au-dessus des nuages
Plein de branches ont poussé.

Mais l’orage
A couché sur le dos
Le soleil vert des feuilles.

N’a pas rebondi
La joie.

Nos mains ont perdu
Leurs doigts.


Tous les bouquets deviennent rouges
Jacqueline Persini
Illustration de ouverture : Pierre Delcourt
unicité, 2019
ISBN 978-2-37355-343-7
12,00 €

"Tous les bouquets deviennent rouges" : Le titre, qui est aussi le dernier vers du recueil, est un résumé de l’ouvrage.
"Tous les bouquets"  : la nature est omniprésente, une nature sauvage mais qui est reprise par l’homme, assimilée à son envie. Les mots de la nature se mêlent aux mots de l’humain, dans une union faite encore et toujours de désir.
"...deviennent rouges" : Le livre est une progression constante vers le rouge, la couleur du désir, de la passion, de la possession. La couleur s’impose. Peut-on penser la maîtriser ? Se laisser envahir ?
Le vent "qui n’a pas de maison" s’engouffre dans tout l’ouvrage. "Dans mon sang, il a planté / Un mistral", le vent du désir, celui qui emporte dans sa course mais aussi celui qui apporte avec lui. La confusion des sentiments...

Robert Froger