Bandeau
La toile de l’un
Slogan du site
Descriptif du site
Le poème du mois
Article mis en ligne le 1er juin 2020
dernière modification le 25 avril 2020

par Alain BOUDET



Pour que la poésie vous accompagne…
Un poème à lire et à entendre.


Sur la vitre une abeille
cogne plus fort que la lumière.
Jamais nous ne saurons
où vivent ses chemins inachevés.

Un vol effrayé nous dérobe
l’image paisible de la maison
sucrée de silence.

Très loin,
comme une épée elle plongera
dans les promesses d’une fleur.

Et c’est un peu
nos paroles perdues
qui renaîtront
de ce tumulte
à l’enseigne du fruit.


Christian Da Silva
Pour que le soir te prenne par la main
Cheyne éditeur, 1989

Écoutons Eva nous lire ce poème…
 

L’abeille