Bandeau
La toile de l’un
Slogan du site
Descriptif du site
Léo, arrêts sur images
Article mis en ligne le 1er septembre 2020
dernière modification le 19 juin 2020

par Alain BOUDET

Anglaises


Après avoir
taquiné le gardon
titillé la perche
et fatigué la truitelle
il a endormi la carpe
mystifié le sandre
et vaincu le brochet

Il a eu comme un sourire
puis il a remis à l’eau
ces échantillons.


Léo, arrêts sur images
Jean-Claude Touzeil
illustrations d’Agnès Rainjonneau
édité par la revue À L’INDEX
Collection Le Tire-Langue, 2020
12,00 €
Avec ce livre, nous feuilletons un album photo. Certaines en prise avec le réel, d’autres imaginées aussi vraies que les vraies. Après "Petits cailloux pour Gita" où Jean-Claude évoquait sa mère, c’est son père cette fois qui est l’objet de cette remontée dans le temps (pas si lointain).

Nous découvrons alors une chronobiologie poétique qui jalonne un siècle, traverse deux guerres et dessine, dans les mots simples et incarnés de Jean-Claude, un portrait, des attitudes, des manières d’être ancrées dans une rurale humanité. On croirait presque le voir, Léo, pédalant avec un sapin comme passager sur son porte-bagage, ou le pied sur la bêche dans le jardin. Un humour de père qui a su garder l’esprit d’enfance et qui a déteint sur le fils.

Vrai de vrai, j’aurais bien été boire un coup avec Léo…

Alain Boudet