Bandeau
La toile de l’un
Slogan du site
Descriptif du site
Veille, rideau de pluie
Article mis en ligne le 1er novembre 2020
dernière modification le 21 octobre 2020

par Robert Froger


On avance à grands pas
sur le chemin de la vie
et l’on porte l’autre
parfois
pour franchir le gué
avant qu’il ne grandisse
et nous porte à son tour
un peu plus loin
avec au cœur
ensemble
toujours cette ferveur
qui irradie les yeux
assèche toutes les larmes.


Veille, rideau de pluie
suivi de
La rumeur de la mer
Jean-Noël Guéno
Collection Le Semainier
Éditions du Petit Pavé, 2020
ISBN 978-2-84712-654-9
12,00 €

 

Tout au long de la lecture de "Veille, rideau de pluie", on a envie de parler de générosité, de beauté, d’éblouissement et d’ajouter, tout de suite après : malgré tout, car l’on sait comme c’est difficile de nos jours de "renouer avec la beauté / et l’éventuelle bonté humaine / même si le temps est à la pluie / pénétrante / glaciale". L’auteur est toujours prêt à "une main tendue / qui sauve le meilleur du jour"  car le silence et le vide de l’absence guettent. C’est face à cela qu’il faut s’obstiner et saluer "l’entêtement de la vie / qui persiste et signe..." 
C’est, en même temps, à un éloge de la simplicité en poésie auquel se livre l’auteur : "Pas de mots qui se poussent du col / tournent en rond / ivres d’eux-mêmes". L’objectif est la simplicité des mots et la clarté des sentiments.
La lecture de ce recueil de Jean-Noël Guéno est un pur moment de bonheur dans la sérénité et l’espoir qu’il suscite.
 
Célébrer à mi-voix
dans la pénombre
le fuseau de la beauté,
il n’est pas d’autre joie
dans ce monde en miettes.

 
Robert Froger