Bandeau
La toile de l’un
Slogan du site
Descriptif du site
L’affaire est dans le sac

Les Amis des Printemps Poétiques et la Médiathèque Les Mots Passants de La Suze mettent en place un dispositif pour permettre au public le plus large de découvrir le fonds du Promenoir, riche de 3800 livres de poésie contemporaine…

Article mis en ligne le 1er décembre 2015
dernière modification le 27 juin 2016

par Alain BOUDET
logo imprimer
La Médiathèque Les Mots Passants de La Suze héberge le fonds de poésie contemporaine constitué par les Amis des Printemps Poétiques depuis une vingtaine d’années. Les livres de ce fonds baptisé Le Promenoir ont vocation, comme son nom le suggère, à quitter les étagères pour passer entre les mains du grand public, adultes, jeunes et enfants.
Redonner aux uns et aux autres l’envie de prendre un livre de poésie, de le feuilleter, d’y découvrir matière à plaisir, à émotion, à réflexion : voilà le but recherché.
Pour cela, les bibliothécaires et les Amis des printemps Poétiques ont conçu un événement pour assurer la médiation du Promenoir : l’Affaire est dans le sac.

Les étapes du dispositif

Le rythme de prêt des livres de la Médiathèque est de trois semaines. C’est donc cette durée qui a été choisie pour mettre en place une information destinée aux usagers de tous âges, avant l’opération proprement dite qui a été fixée du 1er décembre au 19 décembre, juste avant les vacances de Noël.

Cette information prend la forme d’un marque-page annonçant L’Affaire est dans le sac

Au verso du marque-page, nous avons placé un poème du XXè siècle, faisant ainsi le lien avec le thème du prochain Printemps des Poètes. Une dizaine de poèmes différents ont été choisis, permettant ainsi, et déjà, une découverte par les usagers de la Médiathèque, des écrits poétiques contemporains. Ci-contre, le recto du marque-page.

Trois semaines durant, donc, les bibliothécaires remettent un marque-page à chaque lecteur venu emprunter livres, CD ou revues. Une affiche annonçant les dates de L’Affaire est dans le sac et reprenant le texte du marque-page est visiblement placée près de la banque de prêt.

Après cette période d’information, et durant la première semaine du 1er au 5 décembre, aux moments où le public des usagers est habituellement le plus nombreux, des membres des Amis des Printemps Poétiques, identifiés par un badge, sont présents à la Médiathèque, disponibles pour accueillir celles et ceux qui auront envie de tenter l’aventure de L’Affaire est dans le sac. Occasion pour expliciter davantage, si besoin, ce que c’est, et aussi de proposer les sacs préparés à l’avance. 

Dans un premier temps, une dizaine de sacs ont été préparés.

La préparation des sacs

Une dizaine de sacs, colorés et festifs, ont été préparés à l’avance, lors de l’une des permanences que les Amis des Printemps Poétiques tiennent chaque mercredi après-midi à la Médiathèque pour gérer et animer le Promenoir, le faire découvrir et répondre à d’éventuelles demandes.

Chaque sac contient 7 livres.

Le choix s’est porté sur des livres ne présentant pas de difficultés particulières d’approche ou de lecture. Une variété de formats, des recueils d’auteurs et des anthologies, des livres conçus pour le jeune public ou destinés davantage à des adultes, des ouvrages illustrés, d’autres non…

Et dans un sac,
devinez quoi qui n’y a…

Par exemple, dans celui-ci, vous découvrirez :

  • Elle, le givre de Cédric Le Penven aux éditions Jacques Brémond
  • C’est papa qui conduit le train de Colette Touiller aux éditions l’idée bleue
  • Un présent qui s’absente de Michel Baglin aux éditions Bruno Doucey
  • Croquer l’orange de Patrick Joquel aux éditions Pluie d’étoiles
  • Voyage/voyage(s), une anthologie aux éditions Donner à Voir
  • Poirier proche de Jean-Claude Touzeil aux éditions du Chat qui tousse

 

Comment ça se passe ?

C’est simple. Les sacs étaient disposés sur des tables non loin de la banque de prêt. Chaque jour d’ouverture de la Médiathèque, les bibliothécaires ou les bénévoles animateurs du Promenoir ont proposé aux usagers de repartir, s’ils le voulaient, avec un sac. En quelques jours, les 11 sacs initialement préparés étaient partis. Et de nombreux autres, constitués depuis. C’est ainsi que 44 sacs de poésie ont été empruntés en deux semaines. Certains sont repartis sitôt rapportés… Le 20 décembre, l’opération s’est terminée. Au retour des sacs, un petit bilan établi avec les réactions des usagers (un petit questionnaire était joint à chaque sac) permet de constater que…

 



pucePlan du site puceContact puceMentions légales puceEspace rédacteurs pucesquelette puce

RSS Valid XHTML 1.0 Strict

2014-2017 © La toile de l’un - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.85.21