Bandeau
La toile de l’un
Slogan du site
Descriptif du site
Feuillée de verts avec retouches
Article mis en ligne le 1er février 2017
dernière modification le 30 janvier 2017

par Robert Froger
logo imprimer
tu écartes les bras  le paysage s’y pose  tu les replies
le vert devient coupant les feuilles envahissent
on ne les arrête pas  dès qu’on cesse de porter le ciel
il se courbe et s’enfuit et toi tu pourrais disparaître
dans une mémoire ascendante   chemin encore
entre tes mains  la sève s’applique au sourire
plus fort que l’averse  encercler large le village
mes larmes ont de grandes enjambées ne voient que la nuit
mais pas plus loin nous reviendrons avec un peu de grave
dans la gorge des rossignols et quelques mots de
 consolation

le temps entre nous  le temps
projette sa lumière  les années
se répondent souterraines et vives

 

Feuillée de verts avec retouches
Luce Guilbaud
Peinture Jean-Louis Gerbaud
Tarabuste, 2009
ISBN 978-2-84587-186-1
11,00 €

Les mots de Luce Guilbaud se posent en touches légères comme les taches d’un tableau pointilliste. À nos yeux, à notre cœur, à nos pensées de reconstituer le tableau et d’appréhender son histoire.
Toujours sur le fil de la vie, au fil du temps, au fil des saisons et de la nature, elle donne "rendez-vous aux absents", à ses proches, à sa vie.
Elle évolue dans divers paysages, diverses atmosphères. Les paroles de Luce Guilbaud, les images qu’elles provoquent en nous, sont souvent très fortes, lucides et s’imposent à nous comme des ombres persistantes.

derrière la mémoire
les sourires encore rouges
à peine alimentés par l’haleine
renouer c’est respirer

 

Robert Froger



pucePlan du site puceContact puceMentions légales puceEspace rédacteurs pucesquelette puce

RSS Valid XHTML 1.0 Strict

2014-2017 © La toile de l’un - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.85.21