Bandeau
La toile de l’un
Slogan du site
Descriptif du site
La Géographie absente
Article mis en ligne le 15 mars 2018
dernière modification le 11 mars 2018

par Robert Froger
logo imprimer

Nos mères avaient été petites,
au fond de jardins silencieux
blotties contre les grilles
des écoles

elles y avaient appuyé leurs fronts
tendu une main dans l’air
pour saisir un duvet d’oiseau
une goutte de pluie
un rayon de la lumière
qu’elles seules voyaient

elles avaient attendu longtemps
les mains au fond des poches
des tabliers
roses ou bleus
selon la semaine.

La Géographie absente
Jeanne Benameur
Bruno Doucey, 2017
ISBN 978-2-36229-159-3
7,00 €

"La Géographie absente" de Jeanne Benameur est celle de l’abolition de toutes les frontières, terrestres, humaines et temporelles.
Elle nous ramène à la jeunesse de nos mères, en faisant des mères universelles. Nous retournons avec elles en enfance heureuse.
Après ces heures insouciantes, vient l’heure de l’exil, du départ de la terre aimée, celle des ancêtres. "exils / des mains que nous avons lâchées / des maisons où nous ne sommes pas / demeurés / exils".
Et puis, c’est le temps qui passe, la disparition des êtres chers : les mères nous ont quittés. La séparation, ce peut être celle avec la terre natale, celle avec les êtres. Il faut réapprendre à vivre avec un passé que l’on garde en nous, un passé qui s’absente.
Ce livre de Jeanne Benameur est un regard lucide et doux, émouvant aussi, pour ne pas oublier. Sur le passé, elle pose des mots qui ne cachent pas la douleur mais apaisent. Ses souvenirs reposent en paix. Elle avance avec eux.

Robert Froger




pucePlan du site puceContact puceMentions légales puceEspace rédacteurs pucesquelette puce

RSS Valid XHTML 1.0 Strict

2014-2018 © La toile de l’un - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.76
Version Escal-V4 disponible