Bandeau
La toile de l’un
Slogan du site
Descriptif du site
Dizoleiñ
Article mis en ligne le 1er septembre 2018
dernière modification le 2 août 2018

par Robert Froger
logo imprimer

Etats de la rade, octobre.

Rafales, gifles, claques,
on n’avance pas contre le vent

mais un petit belvédère
s’ouvre largement sur les eaux
gris-ardoise, vert-sauge

et partout, près des côtes
les festons blancs
l’écume des crêtes
les écheveaux de soie

se fracassent contre le roc.


Dizoleiñ
Eve Lerner (poèmes)
Chantal Gouesbet (pastels)
L’Autre Rive, 2007
ISBN 978-2-9528522-8-9
 

Dans "Dizoleiñ", qui veut dire Découverte en breton, Eve Lerner "marche comme un travelling". Elle écoute et regarde tout autour d’elle, guettant ce qui fera émotions et mots. Sur les plages, les chemins, les ports du Morbihan, elle laisse passer son œil caméra qui sait s’attarder pour mieux témoigner. Dans un dernier et plus long poème, c’est le scénario d’une aventure à deux, une rencontre, brève et prisonnière d’une île.
Les mots d’Eve Lerner glissent sur les pastels de Chantal Gouesbet qui dessinent, de page en page, une autre géographie.

Robert Froger




pucePlan du site puceContact puceMentions légales puceEspace rédacteurs pucesquelette puce

RSS Valid XHTML 1.0 Strict

2014-2018 © La toile de l’un - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.89
Version Escal-V4 disponible pour SPIP3.2