Bandeau
La toile de l’un
Slogan du site
Descriptif du site
La poésie au CDI

C’est d’abord à l’école, au collège, au lycée que le lecteur est à même de découvrir la poésie. De la rencontrer. Sans craintes, sans à priori. Et pour cela, il faut que les jeunes soient à même d’en entendre, d’en lire, d’en dire. Voici deux activités concrètes qui seront peut-être de nature à faciliter la rencontre.

Article mis en ligne le 15 avril 2014
dernière modification le 5 février 2015

par Alain BOUDET
logo imprimer

À vos marque-page !

Voici le déroulement d’une activité de lecture de poésie au CDI du Collège Trouvé-Chauvel (Sarthe). Cette activité d’environ 45 minutes à 1 heure s’est déroulée à plusieurs reprises avec des élèves de sixième, cinquième et quatrième.

Prévoir pour une classe de 25 élèves environ soixante à cent recueils de poésie en privilégiant absolument les recueils d’auteurs (plutôt que les anthologies) et les contemporains (plutôt que les classiques). Surtout, ne pas se limiter aux ouvrages publiés dans les collections jeunesse. On aura réparti les livres (8 à 12) par table pouvant accueillir 4 à 5 élèves, pas plus, ainsi qu’une douzaine de marque-page pour chaque élève.
A chaque séance, l’adulte animateur accueillait les élèves par la lecture à haute voix de quelques poèmes contemporains (cinq à dix minutes au maximum). Cette activité de parole écoutée met en lumière une dimension fondamentale du texte poétique : le poème est une voix, et la parole s’incarne. Il importe que les élèves soient dans de bonne condition d’écoute. Les élèves sont ensuite invités à s’installer aux tables préparées et à découvrir les recueils. Précisez-leur l’objectif : feuilletage des livres dans un premier temps (à l’endroit, à l’envers) et repérage de textes (merci les marque-page !) pendant un quart d’heure au moins. Inviter les élèves à découvrir plusieurs livres. Ils peuvent marquer ainsi autant de textes qu’ils le désirent. Après ce temps de découverte, Chacune et chacun recopiera un texte qu’il a aimé. Il n’aura pas besoin de dire pourquoi le texte lui plaît. Et pourquoi pas deux ou trois s’il le souhaite. On sera parfois surpris de voir la boulimie de recopie qui saisit parfois certains élèves.

Des variantes :

On peut bien sûr préférer travailler avec une demi-classe.
Dans ce cas, nous avons parfois dédoublé l’activité : un groupe avec le documentaliste, un groupe avec le professeur. Nous avons aussi mis au point une autre activité autour d’une exposition très légère : Carrés de l’hypothalamus. Nous avions exposés dans une salle, d’un côté les dessins infographiques d’Yves Barré munis chacun d’un numéro, et de l’autre côté les 15 poèmes correspondants (d’Alain Boudet soi-même) équipés chacun d’une lettre. Nous avions proposé aux élèves de regarder les dessins, puis de trouver pour chacun d’eux quel était le texte correspondant. Une feuille préparée permettait aux élèves de noter leurs choix (une vingtaine de minutes). Comme pour la séance de lecture décrite plus haut, cette séance commençait par un temps de lecture à haute voix (5 à 10 minutes).
La séance se terminait pas une mise en commun. Celle-ci prenait la forme suivante : l’adulte animateur lisait à haute voix un texte. Les élèves proposaient leur(s) choix en les justifiant : quels indices les ont guidé dans leur choix ?

Dans le bocal !

Une animation mise en place par Odile Capitaine au CDI du collège de Mondoubleau. Prendre un bocal à poissons rouge, car l’objet est sympathique et insolite. Le décorer comme l’on veut, pour attirer l’attention du poète en herbe. Y inscrire la règle du jeu : j’ai le droit de prendre un poème du bocal si j’en dépose un moi même, que je l’ai créé, recopié tout où en partie... veillez à ce que l’auteur et le recueil soit cité pour les éventuels curieux. Voilà, ça marche un certain temps... ensuite il faut entretenir l’intérêt.

 



pucePlan du site puceContact puceMentions légales puceEspace rédacteurs pucesquelette puce

RSS Valid XHTML 1.0 Strict

2014-2017 © La toile de l’un - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.85.21