Bandeau
La toile de l’un
Slogan du site
Descriptif du site
Quasi-poèmes
Article mis en ligne le 1er décembre 2018
dernière modification le 20 novembre 2018

par Alain BOUDET
logo imprimer

Tu vois ce que je veux dire


Il y a tout lieu de croire que l’homme invisible
était dans un état de fureur aveugle.

H. G. WELLS

Mortifié
qu’on ne l’ait pas cru
capable de marcher sur l’eau,
l’homme invisible sombra
dans la neurasthé&nie,
puis la délinquance.

Quasi-poèmes
Yves Barré
Couverture d’Emmanuelle Brisset
Polder 180
ISBN 978-2-35082-393-5
6,00 €

Yves Barré a obtenu le prix Claude Ribouillault décerné à "un poète décidément inclassable". Ce livre en apporte, si besoin était, une preuve irréfutable. 

Et pourtant, on retrouve dans ces textes "inclassables" les ingrédients qui font les poèmes. Ceux que j’aime, en tous cas. Une attention aux choses apparemment sans importance et dont notre vie, nos relations, nos rêves, sont peuplés. Un goût irrépressible pour les mots, leurs mystères, leurs merveilles. Un sens du bricolage, du bidouillage, du détournement. Un art de l’ellipse, un talent de la gomme, une exploration du derrière (!) des choses. Un art du court et du raccourci quand la grenouille du titre sait se faire plus grosse que le bœuf du poème. Une érudition qui ne s’avoue pas, se cache un peu, et ne se prend pas au sérieux. Une manière de dire, finalement, des choses importantes en se mettant un nez rouge.

Yves Barré, parle couramment onkrien, sème (avec jubilation n’en doutons pas) des petits cailloux (pour nous perdre un peu), et n’a pas son dictionnaire dans sa poche. Sa langue non plus…

Alain Boudet




pucePlan du site puceMentions légales puceEspace rédacteurs pucesquelette puce

RSS Valid XHTML 1.0 Strict

2014-2018 © La toile de l’un - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.89
Version Escal-V4 disponible pour SPIP3.2