Poster un nouveau message
En réponse à :
Traversée du parc Ritan
par Michel Foucault
le dimanche 1er septembre 2019

Il y avait foule, mais non, puisqu’il n’y avait rien d’autre. Il y avait cela par où il fallait passer chaque jour. Et sitôt dehors, subjugué, on croisait ceux qui se précipitaient, y entraient, s’y mêlaient. Une telle foule en procession, avec sa chaleur odorante et toutes ses voix mêlées qui s’élevaient au dessus d’elle. Il fallait se rejoindre, se rapprocher, se frôler, se toucher, il fallait subir.
Traversée du parc Ritan
Marc Fontana
Peintures de Li Chevalier
Éditions : Au pont 9, 2018 (...)

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?